NOTRE HISTOIRE


 

En 1925, suite à une mauvaise pousse des huîtres, Louis Tudesq, maçon, a l’idée ingénieuse d’élever les huîtres en les collant avec du ciment sur des pyramides en béton.

L'ouvrier qui le seconde dans cette formidable expérience n'est autre que Fernand Cabrol, le grand-père de Jean-Christophe Cabrol.

L'histoire de La Tchèpe commence...

Marceau PESCAYRE, le grand-père maternel de Jean-Christophe CABROL

Le fils aîné de Fernand, Jean-Pierre devient ostréiculteur en 1962 et travaille avec sa femme Odette Pescayre dont le papa est pêcheur. Avec un tel nom de famille, cela parait logique si l'on sait que PESCAYRE signifie PECHEUR en occitan.

En 1966 Jean-Christophe nait de cette union et en 1989 la dégustation Chez La Tchèpe ouvre ses portes dans la maison familiale de sa femme Reg Goudard, une maison qui sent déjà le picpoul puisque ses parents sont viticulteurs-coopérateurs.

Jean-Pierre CABROL, le père

En 1998, un petit Cabrol voit le jour, Maxime, puis, en 2001 c'est Lucie qui vient agrandir la famille et Reg décide alors d'acheter le commerce voisin pour proposer aux mangeurs d'huîtres une petite crêpe façon grand-mère en fin de repas.

C'est ainsi, qu'en 2002, Les desserts de Lucie se dévoilent : Jean-Christophe conserve le côté salé et Reg gère le côté sucré, l'affaire tourne bien, coquillages, vin, desserts maison, café et on recommence !

La clientèle accrue grâce au bouche à oreille.

Depuis 2016, Maxime travaille à la production tandis que Loïc, filleul de Jean-Christophe, gère le commerce avec sa femme Fiona. Qui sait si un jour, la petite sœur de Maxime, Lucie, rejoindra ce beau trio mais attention... toujours sous le regard de Jean-Christophe, dont le but est d'obtenir une huître parfaite.

Vous connaissez notre histoire,

nous connaissons un peu la vôtre grâce à votre fidélité.

Nous vous en remercions et nous vous accueillons

avec toujours autant de plaisir

dans notre établissement !

LA PRODUCTION


 

En 1925, suite à une mauvaise pousse des huîtres, Louis Tudesq, maçon, a l’idée ingénieuse d’élever les huîtres en les collant avec du ciment sur des pyramides en béton.

L' ouvrier qui le seconde dans cette formidable expérience n'est autre que Fernand Cabrol, le grand-père de Jean-Christophe Cabrol.

L'histoire de La Tchèpe commence...